mardi 10 janvier 2017

Tu te dresses

Tu te dresses avec le feu
tu prononces des noms liés aux racines
le dessin expansif de tes vaisseaux
irrigue jusqu'aux doigts
et croît avec la couleur
entre deux feux tu resserres tes os
ton pas boit la neige expulse l'air
et glace

Le feu est presque éteint
plus rien ne tremble
dans ta main la charge de toute les distances

Aucun commentaire:

Publier un commentaire