samedi 26 novembre 2022

À fragmentation 628


 

Ah le gravier !

Ah le gravier !
D’ici on voit bien son étendue dormant
sous la couverte de la lune - une glaçure sans conteste -
et sans conteste l’allée coule implacable vers
nulle autre destination que son bout, l’objet c’est le gravier,
son poids sans demi-mesure de pierre angulaire roulée dans la boue.

vendredi 25 novembre 2022

À fragmentation 627


 

Un feu à la fenêtre

Un feu à la fenêtre.
Tournant le dos au foyer
je tourne le dos à la contemplation :
me voici assumant la responsabilité de l’action.
D’un geste plus ou moins sûr se propage l’incendie
aux arborisations et aux ombelles factuelles du poème.

jeudi 24 novembre 2022

À fragmentation 626


 

Celle qui sillonne

Celle qui sillonne mieux que l’arme le champ consacré au doute. Erigeron canadensis, la Vergerette du Canada, s’emploie bien heureusement à tout couvrir. Des jardins de la Fenotte ses torches éclairent le peu. Ainsi, le chariot en suspension (ici sans Polaris) n’a pas froid aux yeux. Qui cille ou scintille dans le noir - bien à propos - pour borner nos pas, qui d’un œil catadioptrique et multiple achemine l’égarée.

mercredi 23 novembre 2022

À fragmentation 625


 

(À propos d’or

(À propos d’or, entre chien et loup une force - centrifuge - écarte à grand débordement le flot de lumière. Soudain on n’y voit goutte sauf quelques menus graviers qui continueraient longtemps à brasiller).
 
Mais pas de rivière - pas de batée non plus - le gravier fait seulement place nette (et pied sec). Les braises sont pour la question - élémentaire - (pour lors comment traverseriez-vous l’endroit à genoux, si près de votre objet que vous l’en omettriez).
- Veuillez revenir au droit chemin de l’allée.

mardi 22 novembre 2022

À fragmentation 624


 

Palomena prasina

Palomena prasina ausculte le parquet. Un doigt suit l’insecte, capsule si légère qu’un filet d’air nous l’enlève - trop vite - dans un vrombissement disproportionné. J’ai cru - pourrai-je jamais ? - entrevoir de plus près le bouclier de guerrière pentatomide.
 
De quelle guerre ? Non pas plus que nous ici - se nourrir payer les factures, la vie poursuit ceux qui rêvent à elle  - Palomena à quoi pensé-je, ce bouclier c’est, sous les épaulettes du pronotum, le scutellum triangulaire réservé par tes hémélytres. Tout concorde, ce masque viride soudain devenu bronze.

lundi 21 novembre 2022

À fragmentation 623


 

Les faits sont là.

Les faits sont là.
Mais si tu n’y es pas, vivant et lumineux témoin ?
Le rouge-gorge s’escrime sur la crosse exiguë,
l’effort pour inverser l’optique reste vain
et demeure l’impression de vide magnétique.
Le double-vitrage n’a pas son égal de bouclier sensoriel.

dimanche 20 novembre 2022

À fragmentation 622


 

Faits et geste.

Faits et geste.
(J’aurai beau dire, il me faut une source.
Le rouge-gorge lui
me souvient toutes les Toussaints
- à la fenêtre qui s’aurifie
cette obsession chère à mes yeux,
pas plus la mort que la vie, surtout le feu -.)

samedi 19 novembre 2022

À fragmentation 621


 

Riche est le mot

Riche est le mot qui vient
tandis que la gorge abonde sa voix liquide.
Qu’affloue t’elle de nouveau ?
La perspective inversée des fenêtres
fait ressentir plus fort le désir de flamme.
La lave coule au carreau.

vendredi 18 novembre 2022

À fragmentation 620


 

Puis soudain

Puis soudain : vertige de l’irruption. Le rouge-gorge survient. (Ce qui se produit - une fois - et modifie la situation de fait). Puis il fait le siège de la poignée forgée (mais comme à chaque Toussaint), son levier pour entrer dans nos vies, visibles seulement dans le rectangle or de la porte vitrée.

jeudi 17 novembre 2022

À fragmentation 619


 

Mais enfin

Mais enfin, elle, virevoltante, elle, sautillante
elle papillonne d’un mot à l’autre
la répétition est sa raison, et oh ! oh ! 
l’écholalie pourquoi pas sa réflexion  
sur l’inhomogénéité des plans.
 
Cependant c’est d’une joie grave,
- cet art de l’ancrage - qu’elle survit.
(oh et l’anancasme subtil que cette guerre,
goutte à goutte, distille,
humblement l’enracine.)

mercredi 16 novembre 2022

À fragmentation 618


 

Forme de son pas

Forme de son pas. Son chant l’importe.
Pieds effilés, la cheville est une fleur aussi,
un cyclamen de ses ailettes sanguines articule le monde sur lequel
elle ne se brise, sur le cercle duquel
son pied ne s’abîme.
 
Et même l’imprécision de son pas
est une précision, l’approximation
une démarche valide.
Voici qu’elle l'enrichit.
De son trouble, et de son œil humide parfait le monde.

mardi 15 novembre 2022

À fragmentation 617


 

Ô le bel orient

Ô le bel orient des perles de symphorine !
Scintillation des passementeries - pourquoi seraient-elles
trompeuses ? -, rutilantes arilles des fusains, ô
la nitescente réflexion de ces bras ronds 
dans la douceur du soir !
 
(dont les variations l’enchantent - on a
pas fini de l’entendre ! - Mais Célimène, rien ne finit.
Son sujet ne t’essouffle t’il pas ? Le sujet respire,
tous les pourquois s’estompent au rythme de la danse
la forme seule l’emporte.)

lundi 14 novembre 2022

À fragmentation 616


 

Ces fleurettes

Ces fleurettes, ce sont des lys ? Des liserons !
Bien sûr ! Liserons, chrysanthèmes, cyclamens !
Célimène réfléchit la saison,
mieux qu’un miroir son regard suspend le signe,
sous le tabard l’armure reluit de tant de
 
compassion. Sous l’armure le cœur
léger, repart la énième foi
en l’automne, la énième fois l’amour
reprend, le pas se prend dans le rai tiède
herbeux où erre la cheville ouvrière ; elle danse.
 
Il n’y a pas de coup de grâce. Pas
de traque et plus rien n’enjoint ni n’assène.
Le chant de l’oiseau amplifie l’air,
lui qui tout d’abord s’était tu,
les buissons s’ébrouent sous la dorure du coucher.

dimanche 13 novembre 2022

À fragmentation 615


 

Et elle entra en lice

Et elle entra en lice - bien décidée -
vêtue de son tabard à charge de fleurettes.
Sa houlette pouvait-elle lui servir de lance ? Pourquoi pas.
(Éventuellement.)
L’oiseau de passage la précédait.

samedi 12 novembre 2022

À fragmentation 614


 

On ne peut pas toujours tout déplorer

On ne peut pas toujours tout déplorer.
Non. On ne peut pas. Rameurs d’une fonction dépassée
- on ne s’acquitte plus de rien, sauf de repartir -
d’une fictive progression au sein du domaine,
mais la méthode est éculée et de toute façon malapprise.
 
Cette fonction aura satisfait diverses propriétés,
portant sur la régularité, les variations, l’intégrabilité.
La génération. Oui mais.
Affine elle promouvait le procès, la voie rationnelle.
(Célimène décida d’aller par les prés et les bois.
 
Parée de ses armes. Des atouts.
Elle entra donc sur le terrain par la méthode extensive
croquant par là même du fruit de l’Inconscience
- car la vie n’est pas à une incohérence près -
qui requiert la digression, l’observation et la vérification par des expériences appropriées.)

vendredi 11 novembre 2022

À fragmentation 613


 

Mais toi

Mais toi, Célimène, ta voix t’étonne.
d’un mouton l’autre
éprouvant la suspension de ton cœur
- éprouvant la constance -.
Appelle-moi paysage, appelle-moi plaine.

jeudi 10 novembre 2022

À fragmentation 612


 

Grande muette

Grande muette, incrédule, elle n’a
qu’une seule phrase, et c’est pour ses amours !
Sa disposition élective.
Le timbre métallique de son appel, un chant flûté,
la fait passer pour niaise.

mercredi 9 novembre 2022

mardi 8 novembre 2022

À fragmentation 610


 

Le meuble héraldique

Le meuble héraldique
ne reflète pas toujours la réalité du terrain.
Vois tes blancs moutons tout dispersés
sous l’œil humide, voici qu’ils blasonnent
pour rassembler le corps-paysage, ainsi ce sont tes armes, bergère,
 
mais rengaine l’inadéquate rancœur,
et la vindicte, Célimène, (ta baguette majeure)   
exerce-la seulement pour orchestrer
la fuite, ainsi la plaine
est une sorte d’amplificateur de l’oubli.

lundi 7 novembre 2022

À fragmentation 609


 

De fines éoliennes

De fines éoliennes percent le brouillard où il n'y avait rien,
plus loin les aiguillées de longue portée entre les monts
font monter la tension.
Le jour se lève sur de franches coupes,
courbes arasées où se simplifie l'asymptotique pression des chants.
 
Des chants quand même, où file l’air,
la partition des gouttes sur la vitre.
Prise de vitesse elle pointille, grésille,
crépite à l’envers du transport.
L’œil aérien pleure.
 
Des moutons, des en pièces détachées,
des moutons épinglent la nappe de verdure,
proposent des linéaments de paysage, reliefs rapides
vite recouverts de la buée des paroles.
La loupe d’une seule goutte pour toute entrée.
 
Elle cahote un peu puis fléchit.
L’asymptote est dans ton regard filant doux
doux avec la plaine,
(avec la peine)
(sinon son silence)

dimanche 6 novembre 2022

samedi 5 novembre 2022

À fragmentation 607


 

Le chiffre

Le chiffre de ton témoin
- le peintre, homme
simple et habile -
c’est un lacs d’amour
le nœud coulant du monde.
 
Pendant ce temps là
(exulte le temps, le moment
- l’intervalle souriant -)
dans l’uniforme silence de la plaine
l’épervière piloselle reprenait du terrain.

vendredi 4 novembre 2022

À fragmentation 606


 

La limicole barge à queue noire

La limicole barge à queue noire dans le soir
t’inspire quoi, elle ? Le flasque engoulevent
écorce le crépuscule et il grince, tu ne sais pas même
si c’est une menace (et pourquoi le serait-ce ?) tu ne sais rien.
(Si tout est musique, exulte aussi son intervalle.)
 
Ce son, ce soupir. Ce soir.
Vivante tu vis la foulque macroule, l’écusson blanc
- frontal silence -
avant que sa roue ne s’enraye, que le klaxon
ne capote. La lône était toute noire et brasillait doucement.
 
Parce que toujours tout s’écroule ?
Tout retombe t’il ? Tout roule,
rondement va le monde, globe non seulement
de ton œil mais cercle de ta danse très terrestre,
une ronde.

jeudi 3 novembre 2022

À fragmentation 605


 

Ton acquiescement

Ton acquiescement le plus infime. Voilà.
Très vivante Célimène ! Unique reine à l’œil unique, en joie
ou en berne, tu soulèves d’étranges notes et des laines
mirifiques ondulent sous ta main.
Puisqu’enfin c’est musique.

mercredi 2 novembre 2022

À fragmentation 604


 

Tout se désire, rien ne se possède.

Tout se désire, rien ne se possède. Du vent,
une pleine brassée, de l’eau. C’est le point de vue
qui fait le témoin - et le passeur, non ? -. Renomme-
toi selon l’endroit où tu te tiens, comme l’ont fait les «hommes».
Algonquin : la proue du canot depuis laquelle il harponne le monde.
 
L’amour te fait trouver l’endroit plus beau.
L’amour te fait désirer rester. (Ou être là
te fait désirer l’amour : c’est le tropisme irréfrénable,
émue que tu es par l’oscillation lente des feuillages,
ces lueurs flirtant sur le bras et sur la lône)
 
Renomme-toi berge ou barge ou lône.
Immodeste amoureuse, Célimène, évidemment,
si tu côtoies les vasières, les gravières !
Pardonne à l’engoulevent qui viendrait à la nuit tombée
téter tes brebis. C’est une histoire ancienne dont tu n’auras pas le dernier mot.

mardi 1 novembre 2022

À fragmentation 603


 

Ou ce sont ces feuilles

Ou ce sont ces feuilles sagittées
- des socs en vérité vers toi pointés -
qui font de son collet une chausse-trappe !
Ou bien l’innocence, Célimène qui t’a fait en vain
désirer posséder le vent.
 
- En vain le vent. L’eau. La terre.
Feuillages tremblants dans la lumière. Ocelles.
Cent yeux : gouttelettes ou larmes, qu’importe, exulte-les toutes
comme manifestation de l’analogie et de la variation.
Ce bon usage de l’ingénuité.

lundi 31 octobre 2022

À fragmentation 602


 

Avec lui

Avec lui - avec précision - s’écrit ce récit,
et le chiffre de ce témoin (le peintre, l’homme simple et habile)
c’est un lacs d’amour, le nœud coulant
du monde. Icare a passé si près.
Tous les sarments scintillent ainsi que des vaguelettes.
 
Je suis perdue !
- C’est que liseron t’aura prise au collet !
Où il s’est pris lui-même il prend,
bellement, quêtant la forme nouvelle.
Son rets de verdeur est sa constance.
 
 
* en partie en regardant La chute d'Icare, de Pieter Bruegel l'ancien, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles
 

dimanche 30 octobre 2022

À fragmentation 601


 

(Tous lisent les signes)

(Tous lisent les signes).
Le vivant est à l’analogie (ou bien l’usage) :
le manteau d’herbe par le coutre coupé bée,
et le versoir forme les lignes indicielles (je, ici, maintenant)
- le sep étant l’unique équerre du monde -.
 
 
* toujours en regardant La chute d'Icare, de Pieter Bruegel l'ancien, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles

samedi 29 octobre 2022

À fragmentation 600


 

Pleurs dictés

Pleurs dictés des longs automnes
et sanglots - et lots de consolation, et sang aussi -
et sol
molle terre à l’ombre morbide encore,
mais des sillons ciselés, ados ressuyant
 
(d’inénarrables profils sont posés là qui enroulent le sens)
réécrivent tout autrement la scène.
L’autre main de l’homme - l’une est astucieuse,
et l’autre seulement habile - tente la ligne,
et la page. Tous regardent ailleurs.
 
 
* en regardant La chute d'Icare, de Pieter Bruegel l'ancien, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles