jeudi 25 juillet 2019

Il y avait un geai sous le figuier


Il y avait un geai sous le figuier
son armure métallique brille dans l'attente.
Dans la rue les chiens trapus ces Corsinos (j’apprends qu’on écrit Cursinus)
au pelage marbré rêvent tout haut sous les voitures,
enchaînés. Le belvédère à ocres balustres
m'évoque un théâtre. Tout pense et respire, William.
Bien voir est-ce une question de point de vue ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire