mardi 14 mars 2017

Lierre rêve de lierre


Lierre rêve de lierre
l'assaut et le sommeil
racines enfourchées
liens chevelus
si sombre il veille
sur la pierre
veule qui admet l'ombre et l'humus
au pilier gauchi effrité
sous le sabot de cent chevaux
haletant mon souffle arraché
poitrine piétinée
tout comme le lierre
ce qu'elle sait seulement elle le sait par saccades
de sommes en sauts

Aucun commentaire:

Publier un commentaire