samedi 25 mars 2017

Tu t'attardes



Tu t'attardes
sous les arbres
parfois l'ombre des branches redessine
des veines sur les bras lents
qui te traversent
et c'est l'espace qui te pense
ou bien celle d'un nuage tout entier
cache cette clarté incisive
et tu n'y vois plus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire