lundi 1 avril 2019

Nuage indéfini


Nuage indéfini imploré avec la figure du désir
- seuls contours avoués :
un visage comme un écho au sien et
une main préhensive - le je incognito
qui l’émeut. Quand elle ferme les yeux
renversée par ce geste printanier
il est là plus humain plus informe et plus flou
texture de l’air sous la vision d’un pommier
- vue dans le jardin des pensées -

Aucun commentaire:

Publier un commentaire