mercredi 2 septembre 2020

Son emprunte est fertile

Son emprunte est fertile et
sa fuite la leste contorsion que
- la raison ne s’offense pas - prompt
à m’abandonner sa partie

pour sauver le tout - il risque,
en son corps défendant.
Une fugue qu’on entend pas
et néanmoins une musique.

Oh ! Voici le vrai visage du lézard,
en strict économe, lui qui n’est ni rat ni 
personne, et n’a rien mais en abondance,
ses graciles pattes avant tambourinent l’air.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire