dimanche 26 mai 2019

C'est l'ombre lâche


C’est l’ombre lâche des haies champêtres
que les branches veules de plus en plus veules
accablent ; les branches que la pluie accable ;
d’un fardeau égal visuellement s’étale
le vert en rien soulageant l’être dérobé à l’être
dans ces haies où s’efface toute figure

Aucun commentaire:

Publier un commentaire