lundi 27 mai 2019

Havre haches



Havre haches sous le toit frangé d’eau
les dents déchaussées sans cesse
des billots luisent la nuit quand j’essaie
- avec tous les mots pour dire vie
pour dire vigne - quand j’essaie
de suivre chaque sarment nouveau
en chaque ligne

Aucun commentaire:

Publier un commentaire