jeudi 27 juin 2019

Ceux que perpétue leur immobilité


Ceux que perpétue leur immobilité :
étant de ceux-là que la racine, modeste
pivot de l’interrogation, force à la lenteur
je me soumets volontiers, et je reste.
Je l’entends derrière moi, mon fils, feuilleter
- tout à sa vélocité entraînée - les cinquante-quatre cartes de son jeu
pendant qu’au-devant sous les bouleaux les tourterelles turques
s’élancent dans un battement muet d’éventail.

Rien que claquements - pour tout langage -   
concomitants d’ailes et de cartes
et le rappel ou l’éclat dans l’après-midi
d’une image entrevue

Aucun commentaire:

Publier un commentaire