lundi 17 juin 2019

Hop. C'est un jeu du désir ( douxième ménade )


Hop. C’est un jeu du désir
et de la conscience.
et elle court pour s’évanouir
dans sa vanité vaine
note F. Arrabal
dans Humbles Paradis. Il ne parle pas de la
ménade aux extases magnifiques ni des spinales
contorsions, transes visibles au passage du thiase

non, mais de la nombreuse, et néanmoins seule, blatte
aux ailes d’or, recluse sous la plus vile bannière du nuisible.

Comme elle a bondi hors du langage articulé
elle fait du mouvement même sa pensée
et son transport

Aucun commentaire:

Publier un commentaire