lundi 24 juin 2019

Le geste polisseur


Le geste polisseur
- naevi pigmentaires en nombre
comme à un ciel les étoiles -
de la main sur la cuisse et vers
l’herbe - le monde si vert qu’il monte ici -
où se déplient les pâquerettes, sœurs myriadaires
des champs de bataille ( Bellis, parce qu’elles
se trouvaient là elle guérissaient, en vertu
de la théorie des signatures,
les plus profondes blessures, mais c’étaient
plutôt leurs propriétés astringentes et hémostatiques ),
ainsi aux côtés des humains suppliciés - tous, si tragiques
dans leur identification à la farce tragique -*        
par loyauté, fidélité, courage, devoir mis
en scène, ils perdaient la vie qui se jouait ici
sur la scène de guerre - bellavi : je l’ai faite !
pouvaient s’enorgueillir les morts
bardés de cicatrices étoilées

en quelque sorte des sœurs réactives bientôt refermées
dans la nuit lentigineuse


A. Rosselli, Document, p.38

Aucun commentaire:

Publier un commentaire