dimanche 23 juin 2019

Hameçon négligé


Hameçon négligé
à l’eau désamorcée sous laquelle
couchée dans l’herbe
je flotte me demandant 
qui veille qui, de nous deux quelle vigie
prévient la collision - en très haut lieu
de la structure en treillis -  avec les dirigeables
nuages télescopés - et vigire bientôt l’œil sémaphore
sur son axe tandis que bat la breloque

Tends l’oreille. Encore une fois - à un an d’intervalle -
entends : trouve-moi plus réelle où je suis,
plus réelle, fanal impossible à confondre avec l’herbe
avec l’eau
accroche à mon cou ce soleil ou ce soir ces indubitables
pensées vernales

Juste derrière elles mon fils sur la balançoire
qui gambille vainement

Aucun commentaire:

Publier un commentaire