vendredi 31 juillet 2020

Ou bien le chèvre-pied fantasque éparpille...


Ou bien le chèvre-pied fantasque éparpille
soudainement les bouquets.

L’allée, c’est la phrase lessivée, revient
comme vierge de sous les sapins.
Perrine et blanche. Comme en panique.

Le son est en partie absorbé par l’atmosphère.
Le sens luit. Résidus des pollens, des coulées.

Pour calculer la distance de l’orage à vous,
il y a la règle des trois secondes.
N’allez pas laisser entendre que vous l’ignoriez.

Une branche a bougé. Des ramifications entêtent :
où iriez-vous leur échapper ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire