mercredi 10 juin 2020

Ce fardeau


Ce fardeau, assumé pas à pas et brin à brin à brin
non dénombrés dans le panier de tonte

tu l’éprouves bien mieux alors : d’une herbe
sure et d’eau l’indivision entassée dans le coin

ton pré fermente selon un catabolisme immanent -
tu l’as toujours su - tu retournes et confères l’obscure âcreté

et la candeur d’ossements, tu vois tu
veux tester la puissance de la charge, tiens

pour l’instant - au présent - d’un doigt le ferment
de l’expérimentation

Aucun commentaire:

Publier un commentaire