mercredi 19 août 2020

Poème mental

Poème mental. Tu peux dire : l’art
( l’acte ) de trouver ce qui suffira*.
Rester exact par approximation,
sobre par mesure, tâcher,

approcher. À la satisfaction
aussi bien du cueilleur de haricots
que de celui qui ausculte le vent
ou scrute l’horizon : approcher 

les racines par la méthode
successive de la vie, de la phrase. Le procédé
en justesse : quand tu manges face à moi
le monde est tout petit derrière.

*Wallace Stevens, de la poésie moderne, Description sans domicile, Éditions Unes, 1989,  traduction de Bernard Noël, ( extrait de Parts of a World )

Aucun commentaire:

Publier un commentaire