jeudi 27 août 2020

Sa sentence égarée

Sa sentence égarée

- il est là, incrusté dans la pierre
dont il emprunte le grain et la couleur,
comme à toute singularité réfractaire.

Insufflant la vie au granit moyennant
la pompe de ces flancs mous ( son intelligence avisée la pénètre
de sa viscosité exemplaire, c’est sa mue )
puis il n’est plus là -

irréversiblement absent sans qu’on l’ait vu disparaître
comme un défi à qui voudrait déceler son être.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire