dimanche 9 août 2020

Vigne drapée d’un chiffre incalculé

Vigne drapée d’un chiffre incalculé
en bien trop grande pompe, aussi solennelle et vaine
que la tâche au-dessous est écœurante.
Qu’à contresens une pompe manque cruellement.

Sur l’autel vertical où les entre-cœurs délaissés font des lacs au soleil,
les grains végètent. Amour vigne et boues sont mêlés
inextricablement en cette après-midi d’épouvante
plus ostensiblement ordinaire et vitale qu’aucune autre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire